Entraide et de relation conviviale

Entraide et de relation conviviale
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bonne fin d'année à tous

Partagez | 
 

 La suite en trois mots.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mer 22 Mai - 11:44

e matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée" rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien;

____
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mer 22 Mai - 13:07

e matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée" rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mer 22 Mai - 14:37

e matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée" rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mer 22 Mai - 17:39

matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mer 22 Mai - 21:43





Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé.
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mer 22 Mai - 22:42

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mer 22 Mai - 23:13


Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Jeu 23 Mai - 7:10

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Jeu 23 Mai - 13:28

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais

Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Jeu 23 Mai - 15:13

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Jeu 23 Mai - 19:30

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...Mais ils sont propres et sentent très bon
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Jeu 23 Mai - 21:32

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...Mais ils sont propres et sentent très bon.
Ginette allait chez la pédicure à 14 heures c'est pourqoi


Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Jeu 23 Mai - 21:45

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...Mais ils sont propres et sentent très bon.
Ginette allait chez la pédicure à 14 heures c'est pourqoi elle voulait emprunter ma voiture






_________________

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Jeu 23 Mai - 21:54




Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...Mais ils sont propres et sentent très bon.
Ginette allait chez la pédicure à 14 heures; " c'est pourquoi elle voulait emprunter ma voiture" dit Clau toujours bonne fille pour rendre service.
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Ven 24 Mai - 7:15

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...Mais ils sont propres et sentent très bon.
Ginette allait chez la pédicure à 14 heures; " c'est pourquoi elle voulait emprunter ma voiture" dit Clau toujours bonne fille pour rendre service. Oui mais le réservoir était vide, maligne Claudine




_________________

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Ven 24 Mai - 17:19

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...Mais ils sont propres et sentent très bon.
Ginette allait chez la pédicure à 14 heures; " c'est pourquoi elle voulait emprunter ma voiture" dit Clau toujours bonne fille pour rendre service. Oui mais le réservoir était vide, maligne Claudine. Non mais il n'y a pas écrit "conne" sur mon front


Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Ven 24 Mai - 21:27

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.
Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...Mais ils sont propres et sentent très bon.
Ginette allait chez la pédicure à 14 heures; " c'est pourquoi elle voulait emprunter ma voiture" dit Clau toujours bonne fille pour rendre service. Oui mais le réservoir était vide, maligne Claudine. Non mais il n'y a pas écrit "conne" sur mon front.

Après la pédicure, Ginette fit quelques dans Figeac.




Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Ven 24 Mai - 21:49

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon
barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.
Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée". rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger ; un étrange animal se tenait devant le chien; C'était dracula! effrayé Bouboule recula et aboya, peine perdue il fut mordu ; heureusement, il venait de manger de l'ail et fut ainsi immunisé. On ne l'y reprendrait pâs de si tôt;

la matinée s'avançait; et Ginette n'avait pas encore fait sa toilette du matin, et ça sent mauvais. Pas étonnant, vous avez vu les pieds de Claudine...Mais ils sont propres et sentent très bon.
Ginette allait chez la pédicure à 14 heures; " c'est pourquoi elle voulait emprunter ma voiture" dit Clau toujours bonne fille pour rendre service. Oui mais le réservoir était vide, maligne Claudine. Non mais il n'y a pas écrit "conne" sur mon front.

Après la pédicure, Ginette fit quelques dans Figeac. Elle fit quelques "quoi" Ginette???

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Ven 24 Mai - 22:00

Excuses moi, j'ai oublié le mot courses lol!

Je te laisse reprendre le fil.
mais, le texte s'allonge et j'ai des problèmes avec le copié collé; je me retrouve avec le texte depuis le haut du post. Tout à l'heure j'ai fait le copié collé en plusieurs fois.
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Ven 24 Mai - 22:11

Oui, le texte devient trop long. Je pense qu'il faut, soit le partager et n' en faire suivre que la moitié, soit commencer un autre texte, peut être avec d'autres règles. Personnellement, je trouve que ça devient lassant.


_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Ven 24 Mai - 23:03

Oui, on s'enlise.
Avant ce texte, il y en avait un très drôle que nous avions fait il y a au moins 2 ans, mais là on n'a pas été très loin. Le voici, il n'a ni queue ni tête mais on s'étaient bien amusés et plus nombreux



Les poules avaient fait la sarabande toute la nuit, c' était la grosse blanche qui tricotait des chaussettes,la-responsable.
Elle s'était trompée dans le choix de la laine; l' haleine n' est pas la laine, heureusement pour les autres poulettes . Le maître d'école était une jeune fille qui avait 75ans... poil aux dents, et au menton. Qui ça, toi? non la doyenne. Ah bon, c'est pas moi. C'est qui alors ? Une nouvelle venue de la planète Zerbiva. Mais revenons sur nos pas. Neuf heures sonnaient, et la maitresse remettait son string de dentelle noire. La dentelle noire déchirée sauvagement hier, alors qu' elle essayait d'échapper aux puces qui étaient à l'assaut de cette forteresse. Forteresse bien gardée mais pas imprenable, mais pourquoi imprenable ? Vaste question. De Mr le coq époux de l'institutrice.
Que faire de la poule blanche : un coq au beau plumage et au vin, accompagné de pommes.
Revenons au sujet : le string avait pas mal servi et la ficelle sentait la crevette un peu défraichie . Donc la maîtresse compta ses élèves, ils étaient vingt-huit, le petit Antoine manquait à l'appel. Bizarre se dit le coq, je le croyais avec la boulangère du haut de la rue dans le pétrin. Le pétrin était propre contrairement à ses chaussures boueuses;ses mains manicurées aux ongles vernis étaient rouge de froid.
Personne ne saura jamais si le pétrin fonctionnait.
Madame Lecoq, l'institutrice comptait ses élèves, ouf ils étaient tous là !! même cet idiot de Barnabé avec ses puces savantes dréssées qui n'arrêtaient pas de sauter sur le petit Alain. Alain Calin il s'appelait l'enfant aimé des puces. La maîtresse attrappa un fou rire, éternua sur les puces , Mauricette en recueillit trois pour les refiler à Ginette. Merci ma belle! Le bon coeur la perdra Mauricette .
Seulement voilà , Odile qui passait à la télévision se regarda et s'admira; pas difficile Odile! pouffa Clau, moqueuse. Pas possible ça retombe sur moi." Quoi donc Odile, serais-tu jalouse? Miroir, mon beau miroir, suis-je la plus belle "pas du tout, par contre tu as un gentil petit nez. Il ressemble à celui de Louisa qui doit renifler les plats qu'elle va préparer pour son "harem" de jardiniers, sans oublier Henri. Et Christophe dans ses petits souliers admirait sa dulcinée dont le maquillage la faisait ressembler à la Joconde. Une Joconde lotoise, aux yeux rêveurs et au sourire ravageur. Mais revenons à pied, par le chemin des chêvres, à flan au chocolat noir, fourré noisettes grilées qu'un léger caramel enrobe délicatement. La maitresse d'école n'avait jamais fait l' amour avant (ben oui, pour rappel : 75 ans) de retirer sa culotte infesté de puces, ce qui la démangeait sans la déranger. Trève de plaisanterie passons aux chose sèrieuses : que devenait le petit cochon rose qui était grippé parce qu' il avait vu Nadine sans son masque et lui avait fait des bisous un peu partout..... Le cochon somnolait et Nadine aussi sous sa couette, rêvant à des jardiniers de Louisa bêchant son carré de lavande et elle sentit la colère la submerger, elle se demandait qui avait pu retirer la photo de son cher et couteux tracteur.
Quelle drôle d'histoire......de quoi y perdre son latin

______
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58290
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Sam 25 Mai - 9:22

Attendons que Claudine nous donne son avis.

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Sam 25 Mai - 11:08

On change en essayant de faire un texte intelligent lol!


De bon matin............
Revenir en haut Aller en bas
Ninine
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 5779
Humeur : Sympa....aime bien rire..
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Sam 25 Mai - 19:27

De bon matin..je suis pleine d'entrain...
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41329
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Sam 25 Mai - 21:06




De bon matin..je suis pleine d'entrain...Tantôt, ma fille se marie avec
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Aujourd'hui à 16:28

Revenir en haut Aller en bas
 
La suite en trois mots.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Torchwood - Trois mots - Jack/Ianto - PG 13
» Défi trois mots (1er de 2013!!!)
» Trois mots pour un personnage
» Créas by Khit
» Texte court : Une histoire simple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entraide et de relation conviviale :: Et si on passait à la Culture :: Jeux-
Sauter vers: