Entraide et de relation conviviale

Entraide et de relation conviviale
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Être aimé suffit à être heureux
mais le bonheur, c'est d'aimer

Partagez | 
 

 La suite en trois mots.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Dim 19 Mai - 13:39

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre

____
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Dim 19 Mai - 15:45

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Dim 19 Mai - 18:42

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Dim 19 Mai - 21:57

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Dim 19 Mai - 22:20


Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la

_____
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 9:52


Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 13:00

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 13:48

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf.

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 19:22

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 20:55

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 21:13

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 21:24

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou

__
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 22:02

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 22:50


Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi

______
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 22:56

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Lun 20 Mai - 23:03


Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mar 21 Mai - 9:44

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mar 21 Mai - 9:57

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mar 21 Mai - 11:50

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer;
_____
Revenir en haut Aller en bas
clau
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 13753
Humeur : Adore rouspéter pour taquiner le forum
Date d'inscription : 14/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mar 21 Mai - 13:04

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mar 21 Mai - 21:27

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mar 21 Mai - 21:37

e matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée" rétorqua Jeannette et je

_____
Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mar 21 Mai - 22:05

--------------------------------------------------------------------------------






e matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée" rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
mauricette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 41213
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mar 21 Mai - 23:08



e matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée" rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier;

Revenir en haut Aller en bas
ginette
Les copains d'abord
Les copains d'abord


Nombre de messages : 58141
Humeur : une autre rouspéteuse-taquineuse
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Mer 22 Mai - 8:06

Ce matin là, le soleil brillait de mille feux; une belle journée s'annonçait mais hélas, le barbecue était annulé. Ginette avait oublié de l'allumer; les invités arrivaient. C'est pas aujourd'hui? on est venus exprès; et bien allez vous faire voir, zut!" Sois polie au moins "répondit Ginette en colère et elle claqua la porte.

Pourtant, le pescajoune qu'elle confectionne est immangeable; si seulement Claudine pouvait la gouter et attraper la colique ! Beurkkkk, ça pue.
C'était Bouboule le chien qui aimait ça. C'était un caniche mais je n'en suis pas sur ? Ne pas reconnaître un caniche, surtout qu'il ressemble à un pitbull qui a perdu la boule ;

Enfin bref Ginette ne fera plus de barbecue ni de pescajoune; par contre, je veux bien vous inviter à mon barbecue . J'espère que tu rembourses les frais de déplacement répondit Ginette toujours près de ses sous.

Mais voyons, tu sais que tu as la clef de mon coffre. Je l'ai tombée dans les ch***...pardon, dans les WC.
Bonne excuse, rétorqua Ginette, et maintenant, comment fait -on pour acheter des cacahouètes?

Pas indispensable tes arachides, à nous 3 on fera de la mayonnaise et des croutons aillés, mais j'aime pas ça;tu n'as qu'à aller te faire cuire un oeuf. Sur le plat ou brouillé ?

Pendant cette dispute , Bouboule grattait frénétiquement dans les croutons aillés et les oeufs brouillés;
Il en emporta quelques uns et les déposa dans le trou qui lui servait de garde-manger. Se trouvaient déjà dans cette cachette, 4 os, 1 vieille chaussette et aussi les restes d'une taupe attrapée la veille.

Dans la maison, le téléphone sonnait, Gaston y-a téléphone qui sonne. Le portable ou le fixe?
Quand elle décrocha le fixe, elle entendit sa belle-soeur pleurer; et lui dit : ne pleures pas Jeannette, ça ne sert à rien et tu auras des rides.
"Ton salaud de frère m'a quittée" rétorqua Jeannette et je n'ai plus un sou...et bien, trouve toi un sou...pirant, répondit Ginette exaspérée et elle raccrocha .

Soudain, Bouboule se mit à aboyer à plein gosier; quelqu'un avait vidé son garde-manger

_________________

« La tolérance est une vertu qui rend la paix possible. »
Kofi Annan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La suite en trois mots.   Aujourd'hui à 1:15

Revenir en haut Aller en bas
 
La suite en trois mots.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Torchwood - Trois mots - Jack/Ianto - PG 13
» Défi trois mots (1er de 2013!!!)
» Trois mots pour un personnage
» Créas by Khit
» Texte court : Une histoire simple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entraide et de relation conviviale :: Et si on passait à la Culture :: Jeux-
Sauter vers: